Un autre départ à la haute direction de l’agence fédérale

Site de la Banque de l’infrastructure du Canada. MARTIN CHEVALIER / LE JOURNAL DE MONTRÉAL

Avec le départ d’un deuxième dirigeant en six mois, la Banque de l’infrastructure du Canada ne compte plus qu’un seul francophone parmi ses hauts dirigeants. Mais l’institution torontoise jure que cela ne pose pas problème…

 

Article du Journal de Montréal