Article de Mathias Marchal paru dans le journal Metro du 27 octobre 2011.

« Le mouvement des indignés est une lutte contre l’impuissance, le cynisme et la démobilisation, tout comme celle entreprise par le réseau Cap sur l’Indépendance», a déclaré, mercredi, Gilbert Paquette, coordonateur de ce regroupement indépendantiste lancé en juillet.

Plusieurs membres présents à la conférence de presse, comme Claude Béland, Pierre Paquette et Geneviève Boileau ont souligné l’urgence d’agir. Alors qu’Ottawa songe à créer sa propre commission des valeurs mobilières, que les nominations ne respectent plus le principe de bilinguisme, que le registre des armes à feu est aboli et que le redécoupage électoral fera perdre du pouvoir au Québec, la province est en danger, selon eux.

«Si on ne se donne pas maintenant les moyens de créer la société qu’on veut avoir, on va tout perdre», résume l’ancien dirigeant du Mouvement Desjardins, Claude Béland.

Lire l’article dans le journal Metro


   Articles pertinents :