Voir sur le site La voix des francophones du NB – l’Étoile publié le 15 décembre 2011

La communauté acadienne, avec la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick à sa tête, propose une nouvelle Loi sur les langues officielles au gouvernement provincial. Cette loi s’appliquerait à un nombre accru de secteurs dont l’affichage, la langue de travail dans la fonction publique néo-brunswickoise, les foyers de soins et les associations professionnelles.

C’est lors d’une conférence de presse, mardi dernier à Moncton, que la SANB a dévoilé le projet de loi qu’elle compte envoyer au gouvernement provincial. Elle espère ainsi influencer la révision de la Loi sur les langues officielles, un processus qui doit être entamé avant la fin 2012.

Plus d’une vingtaine de représentants du Forum de concertation des organismes acadiens étaient présents pour endosser ce document rédigé comme suite à un colloque intitulé «Examen de la Loi sur les langues officielles du Nouveau-Brunswick – Révision de 2012», organisé en novembre 2010 par la SANB, l’Association des juristes d’expression française du Nouveau-Brunswick et l’Observatoire international des droits linguistiques de la Faculté de droit de l’Université de Moncton.

Voir sur L’Étoile


   Articles pertinents :