Article de l’agence QMI paru dans le site de TVA le 2 juillet 2011.

Mario Beaulieu, président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, a pris la parole aux cotés de Gilbert Paquette, coordonnateur de Cap sur l’indépendance (qui regroupe une vingtaine d’associations nationalistes québécoises).

«On dénonce l’hypocrisie du gouvernement canadien qui tente de donner une image d’harmonie avec la francophonie alors qu’il ne reste que 4,5% de francophones au Canada, hors Québec, et que la moitié d’entre eux ne parlent plus le français à la maison», a déploré M. Beaulieu.

Lire l’article dans le site de TVA


   Articles pertinents :