63% des emplois exigent l’anglais au travail.
Dan Bigras  en discute avec Denis Bolduc (FTQ)
et Maxime Laporte (Mouvement Québec Français)